Mostra

Il progetto

En 2002 les musées de Turin, Chambéry et Annecy ont établi les bases d’une recherche commune sur la sculpture médiévale. Le point de départ en était l’exposition Tra Gotico e Rinascimento. Scultura in Piemonte (Turin 2001), axée sur les collections de Palazzo Madama et par la suite insérée dans un projet plus ambitieux qui a placé au centre de la recherche la réalité d’une zone historiquement homogène, correspondant grosso modo aux anciens Etats de Savoie situés à cheval sur les Alpes et comprenant le Piémont, la Vallée d’Aoste, la Savoie et la Suisse francophone.

En 2003 un ensemble d’œuvres de l’exposition turinoise et certaines sculptures conservées en Savoie ont été présentés lors de l’exposition Sculpture gothique dans les Etats de Savoie 1200-1500 (Chambéry et Annecy 2003-2004). L’exposition La scultura dipinta. Oeuvres d’art sacré dans les Etats de Savoie 1200-1500 (Aoste 2004) constituait une sorte d’étape avancée du même projet, avec la présentation de sculptures jusqu’alors presque inconnues conservées dans les églises de la Vallée d’Aoste.

Parallèlement grâce à une série de nouveaux contacts, le cadre des collaborations s’est étendu vers des institutions muséales suisses, françaises et italiennes qui conservent d’importantes collections de sculptures et qui ont récemment entrepris des projets d’étude et de valorisation.

L’accord technique de partenariat du projet Sculpture médiévale dans les Alpes a été signé le 31 mai 2005 par les musées français d’Annecy, Bourg-en-Bresse, Chambéry, par la Conservation départementale du patrimoine des Alpes maritimes, par les musées suisses de Fribourg, Lausanne, Sion, Zurich, par les musées italiens de Turin, de la diocèse de Susa et de la région Vallée d’Aoste.

L’objectif présent a pour ambition de constituer un corpus de la sculpture médiévale dans les Alpes occidentales, qui puisse devenir un point de repère pour la recherche et pour les actions de sauvegarde du patrimoine territorial.

La première phase de ce chantier c’est la réalisation d’un logiciel de navigation avec sa base de données, qui a trouvé son premier aboutissement dans le cadre de l’exposition Corti e Città. Arte del Quattrocento nelle Alpi occidentali, Turin, Palazzina della Promotrice, 7 février-14 mai 2006.